Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2017 5 27 /01 /janvier /2017 16:52
Le mentor, quoi que vous puissiez croire, ne sait peut-être pas encore tout sur son domaine, mais étant avare de connaissances, il peut rapidement tester et s'adapter.
         
C'est ces petites lacunes qui effrayent la plupart d'entre vous et les mêmes questions résonnent dans vos esprits :
- Qui suis-je pour croire que je peux enseigner mes compétences à d'autres ?
- Suis-je seulement assez compétent ?
- Et si ce que je crois savoir était insuffisant ?
- etc.
Rien n'est figé.
Et si vous restez sur vos acquis, c'est sûr que vous n'échapperez pas à certaines critiques.
Prenons l'exemple de quelqu'un qui proposerait une formation pour la création de meubles et vous imposerait l'utilisation de vieux outils manuels, plutôt que de formuler des explications plus rapides en utilisant une scie circulaire ou une scie sauteuse.
Ou un pro de l'informatique qui ne vous parlerait que de logiciels valables sous Windows XP...
Un bon mentor a pour devoir de s'adapter aux techniques nouvelles.
Ce qui ne devrait pas poser de souci si les connaissances de base sont acquises.
Ce sont ici 2 exemples, qui pourraient même se justifier.
Comment réparer un instrument de musique, par exemple, vous seriez certainement obligé de travailler avec des outils manuels.
Bref.
Faites le tour de vos connaissances et demandez-vous celle(s) que les autres pourraient vous envier.
Vous tiendrez alors une bonne source de revenus.
Bien amicalement,
jean-luc wacquier

Partager cet article

Repost 0

commentaires