Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2015 5 20 /02 /février /2015 13:46

Pour atteindre l'état de paix et de calme auquel vous aspirez, vous devez méditer en conséquence et avec méthode. On ne peut pas accomplir la méditation juste en y pensant, il faut prendre différents facteurs en compte dans le but de pratiquer convenablement la Méditation Pleine Conscience.

Etape 1 – Choisir le bon endroit Choisir le bon endroit est l'étape essentielle. Vous avez besoin d'un endroit où vous pouvez vous concentrer.

Cet endroit doit être calme, serin et paisible.

Ainsi, vous pouvez concentrer votre énergie positive et relâcher vos problèmes ainsi qu'abandonner toutes vos positions agitées. Souvenez-vous que cette méditation est décrite comme étant consciente et sans résistance.

Quand vous la pratiquez, vous laissez vos pensées vous traverser sans aversion ni jugement.

Considérez aussi l'environnement et l'atmosphère de l'endroit, s’il est trop sombre ou trop lumineux. Vous pouvez également choisir un endroit à l'intérieur ou à l'extérieur de chez vous. N'importe quel endroit que vous trouverez adéquat et où vous ne vous sentirez pas en danger. Un endroit où vous pourrez trouver la paix et où rien ne pourra vous distraire.

Etape 2 – Choisir la Méthode à Utiliser Il y a tellement de techniques, de façons de méditer. Elles sont toutes très efficaces et on peut toutes les utiliser, la clé est que vous devez trouver celle qui vous convient et la conserver pendant toute la durée de la méditation.

C'est nécessaire afin de vous concentrer sur les positions de base et sur celle que vous utiliserez. Essayer d'utiliser toutes les méthodes en même temps, en tant que débutant, n'est pas recommandé car cela ne vous amènera certainement nulle part. Il vaut donc mieux choisir un style dès le départ et vous pourrez essayer les autres par la suite.

Voici les positions les plus courantes dans la méditation. Trouvez celle qui convient à votre personnalité et essayez de développer un rythme propre à cette position. Assise pour certaines personnes qui pratiquent la Méditation Pleine Conscience, la position assise est la position de base et le moyen le plus efficace de calmer l'esprit et de relaxer le corps. 

Cela ne tient pas seulement au confort d'être assis, mais cela permet au flux de votre énergie positive de se concentrer et d'être facilement contrôlé.

La position assise peut encore beaucoup vous aider si vous ne vous sentez pas à l'aise avec votre paix intérieure.

 Debout – c'est une position verticale dans laquelle vous positionnez vos mains de façon confortable, celle qui requiert le moins de tension possible ainsi qu'un effort minime.

Cette position se concentre sur l'énergie qui parcourt votre corps tout entier.

C'est l'une des positions les plus difficiles car il faut se concentrer sur le temps durant lequel vous pouvez vous tenir debout avec un certain chi à l'esprit. 

En Marche – de toutes les positions, celle-ci a un grand avantage sur toutes les autres. La position de la marche concentre votre attention sur le fait que vous vous déplacez avec plus de lenteur, ce qui vous permet de vous concentrer sur les différentes parties de votre corps.

Vous pouvez également l'inclure à vos expériences quotidiennes.

Quand vous marchez, vos mains sont sur le côté et votre pensée est claire, elle se concentre sur le mouvement et votre attention détaille votre poids, ce qui vous soulage de votre stress. Il y a aussi d'autres sortes de positions qui peuvent vous convenir.

 Demi-Lotus – elle est beaucoup plus facile à faire que celle du lotus complet.

Les fesses sur un coussin, placez un pied sur la cuisse opposée et l'autre pied au sol, sous l'autre cuisse.

Assurez-vous que vos deux genoux touchent le sol, et que votre colonne vertébrale ne penche pas d'un côté.  Le Quart de Lotus – tout comme le demi-lotus, sauf que votre pied repose sur le mollet de la jambe opposée, au lieu de reposer sur la cuisse.

 Le Lotus – on dit que c'est la plus légendaire et la plus célèbre des positions assises.

Les fesses sur un coussin, croisez votre pied gauche par-dessus votre cuisse droite et votre pied droit par-dessus votre cuisse gauche. Elle est considérée comme étant la plus stable des positions.  La Position du Cobra – nommée ainsi pour sa ressemblance avec le gracieux serpent.

Cette position est très simple car il faut seulement imiter le serpent.

C'est un antidote à toute tendance à se pencher en avant. Vous vous allongez face contre terre, le front au sol, vous placez vos mains sous vos épaules avec le bout de vos doigts se faisant face et le bord supérieur de vos mains au bord de vos épaules

. Gardez vos pieds serrés et pressez vos jambes et vos cuisses au sol. Ensuite, levez lentement la poitrine comme le ferait un serpent. 

La Position du Chat – elle étire votre colonne vertébrale pour vous asseoir. Commencez avec vos mains et vos genoux, la colonne horizontale et les bras et les cuisses perpendiculaires au sol, comme un animal à quatre pattes. En expirant, arquez votre colonne vertébrale vers le haut, comme un chat.

En inspirant rabaissez votre coccyx en levant lentement votre tête à la fin de l'étirement. Recommencez ce mouvement encore et encore, pour relaxer votre corps.

Avec toutes les positions décrites et illustrées, vous vous demandez à quoi les autres sens peuvent servir.

En ce qui concerne vos yeux, vous devez décider si vous devez les fermer ou les garder ouverts comme d'habitude. Quand vos yeux sont fermés, le problème est que cela vous donne la sensation de rêver éveillé, et même de vous endormir, alors que si vous arrivez à contrôler de telles sensations, vous pourrez visualiser vos expériences intérieures et vous concentrer seulement sur elles.

Quand vos yeux sont grand ouverts, le problème le plus courant est que, vu que le sens de la vision est activé, vous pouvez être facilement distrait par votre environnement, ce qui vous fait perdre la concentration que vous aviez acquise lors de la méditation

. Vous devez vous décider car l'une ou l'autre de ces deux options peut attirer votre attention et sera une source de déconcentration. Si vous pouvez les élargir et adoucir votre concentration, vous vous retrouverez en train de fixer, et en même temps, vous vous relaxerez immédiatement. En ce qui concerne vos mains, vous pouvez les mettre n'importe où, tant que vous vous sentez à l'aise et qu'elles ne ressentent aucune tension qui pourrait vous interrompre.

Vous pouvez les placer sur vos genoux ou entre vos cuisses, assurez-vous juste de les garder là tout le temps. Votre bouche doit être fermée mais pas complètement, afin que vous puissiez respirer par le nez, et que votre langue touche légèrement votre palais afin qu'elle ne se promène pas partout.

Etape 3 – Se Relaxer dans la Position de Votre Choix Une fois que vous avez choisi la position que vous allez adopter, vous pouvez à présent commencer la méditation en vous relaxant dans cette position. La respiration est essentielle. Vous ne devez respirer ni trop profondément ni trop légèrement, il vous suffit de maintenir la respiration la plus appropriée pour vous et qui vous permettra d’atteindre le calme.

Une fois que vous êtes à l'aise dans cette position et que vous vous sentez relaxé, vous pourrez vous rendre compte de la sérénité de la scène. Vous ressentirez alors plusieurs stades, sous la forme d'une pensée heureuse, mais cela peut aussi procurer de la douleur.

Cela signifie simplement que votre esprit est à présent bien concentré et prêt pour votre conscience mentale.

Vous pouvez maintenant entrer dans votre espace intérieur.

La relaxation est la clé de la méditation, à présent le challenge est de savoir comment maintenir cette paix intérieure que vous ressentez, et quelles autres sensations vous aurez quand vous pénètrerez plus profondément dans votre conscience mentale.

Cette concentration couvre les rêves, les fantasmes, les idées ou autres images qui peuvent visiblement envahir votre esprit.

L'idée de cette méditation n'est pas seulement de devenir tolérant face à son corps ou à sa compréhension, mais plutôt de s'exposer au calme, et ainsi de relâcher le stress qui vous cause douleur et pression.

Le but de la Méditation Pleine Conscience est également de s'observer suffisamment, d'être capable de comprendre comment le corps et l'esprit interagissent l'un avec l'autre.

Continuez de pratiquer ces positions de méditation jusqu'à atteindre le point où vous pourrez libérer la crainte, la convoitise, l'ignorance, le stress et les pressions sans repos qui entravent vos capacités potentielles. Vous remarquerez alors comment vous pouvez poser le lourd fardeau que vous portiez.

PROGRAMME de MEDITATION de PLEINE CONSCIENCE à DOMICILE en 4 semaines. BELLE PRATIQUE. Guillaume RODOLPHE

Mateo

http://www.vie-sante-bien-etre.com/relaxation/

Partager cet article

Repost 0
comment-vivre-mieux1.over-blog.com - dans La Méditation Pleine Conscience
commenter cet article

commentaires